REMISE DU DIPLÔME DU GRAND PRIX DE L’ÉLECTRONIQUE DU GÉNÉRAL FERRIÉ


C’est le mardi 30 juin, dans les bâtiments de THALES à Gennevilliers, où nous avons été reçus par messieurs Jean-Michel LAGARDE, Président de THALES Communication, François GÉRIN, Président de la SEE, Jean-Pascal DUCHEMIN, Président de l’ARE et ancien lauréat du Prix Ferrié, Christian CAREL, Gilbert MULTEDO et Jean-Luc LEGRANDOIS, que le général (2s) Daniel FRÉCHER, Président de l’UNATRANS et du comité de patronage du prix Ferrié, a remis le diplôme du prix Ferrié à Madame Catherine LAMY-BERGOT, chercheuse dans le groupe THALES.

7

THALES est un leader mondial des hautes technologies pour les marchés de l’Aérospatial, du Transport, de la Défense, de la Sécurité et de la Cyberdéfense. Fort de ses 65°000 collaborateurs dans 56 pays, dont 4°500 à Gennevilliers, THALES a réalisé en 2014 un chiffre d’affaires voisin de 15 milliards d’euros. Avec 25°000 ingénieurs et chercheurs, THALES offre une capacité unique pour créer et développer des équipements, des systèmes et des services pour répondre aux besoins de sécurité les plus complexes. Son implantation internationale exceptionnelle lui permet d’agir au plus près de ses clients, partout dans le monde.
La plupart des liaisons radio se fait actuellement par satellites. Mais celles-ci peuvent être facilement écoutées par les propriétaires des satellites qui ne couvrent pas encore tous les pays, notamment en Afrique. THALES a donc développé des postes radio en HF, VHF et UHF avec des techniques de pointe et des amplificateurs qui permettent des liaisons de 400 km pour une puissance de 20 W et de 6°000 km avec une puissance de 400 W. Des liaisons entre le canal de Suez et l’Algérie ont été réalisées ainsi. Ou encore, avec 8 postes TRC 3007 en HF, on arrive à couvrir les liaisons dans tout le Mali. THALES veut pouvoir transmettre, non seulement la voix avec ces matériels, mais également des données du champ de bataille.


Madame Catherine LAMY-BERGOT a travaillé sur la sécurisation de ces matériels et les membres de l’UNATRANS présents ont pu découvrir des expériences portant sur la juxtaposition de plusieurs canaux de 3 kHz dans une bande passante plus large, le choix de ces canaux variant dans le temps, de façon aléatoire, pour rendre impossible l’écoute des messages ainsi transmis. Une part importante de logiciels maison est alors introduite dans les matériels pour inhiber les bruits parasites à ce genre de transmissions et renforcer les fréquences utiles.
Une collation a conclu cette journée où deux autres anciens lauréats du Prix Ferrié nous ont rejoints pour une photo souvenir. Depuis la création du Prix Ferrié, THALES dénombre 10 lauréats, en comptant ceux des sociétés qui ont fusionné pour donner naissance à THALES.

voir les publications de Madame Catherine LAMY-BERGOT.

Informations supplémentaires

Copyright UNATRANS 2015 - Mentions légales